Focus sur l’animation de personnages

 

Qu’on les trouve sur les réseaux sociaux, les sites internet ou encore à la télévision, les vidéos utilisant de l’animation de personnages sont nombreuses. Procurant une réelle identité au message qu’elles sont destinées à transmettre, ce type de vidéos représente un avantage certain pour n’importe quelle stratégie de communication ! 

Qu’est-ce que l’animation de personnages ? 

 

Se rapprochant beaucoup d’un film d’animation (en moins complexe), ce type de vidéo consiste à mettre en mouvement des personnages en deux dimensions pour raconter une histoire à travers ce que l’on appelle un “storytelling”. Les possibilités sont nombreuses et quasiment illimitées en termes de styles de dessin et d’ambiances. 

Pourquoi l’utiliser

 

L’animation de personnages est très efficace afin de donner une image authentique et de mettre en valeur l’identité d’une marque. Ce type de vidéo peut s’adapter à toutes sortes de sujets, et ce, d’une infinité de manières différentes. Elle représente évidemment un excellent moyen de communiquer sur les réseaux sociaux et à la télévision. Ce type d’animation en 2D demande également moins de budget et de temps de production que d’autres types de vidéos, comme la vidéo réelle scénarisée, par exemple. 

 

Les étapes de créations de l’animation de personnages

 

Pour chaque type de vidéo, il existe des étapes plus ou moins complexes à suivre. En ce qui concerne l’animation de personnages, voici le procédé généralement mis en place afin de garantir sa bonne réalisation : 

Le script 

Cette première étape a pour objectif de mettre à l’écrit les principales caractéristiques du projet afin d’avoir une première idée du rendu de la vidéo. Le script mettra donc en avant des informations telles que le style graphique qui sera utilisé (plutôt coloré, détaillé, simple, neutre… etc), l’ambiance de la vidéo, le ton (amical, corporate, humoristique… etc), ou encore la durée.

Le storyboard 

 

Le storyboard constitue le premier réel aperçu du projet. Les éléments qui composent la vidéo vont être dessinés les uns à la suite des autres de manière simplifiée, case par case, afin de savoir de quelle façon vont s’enchaîner les plans. Ce travail facilite la compréhension globale du projet ainsi que la mise en place des étapes suivantes.

Le maquettage 

 

Le maquettage consiste tout simplement à créer les éléments graphiques qui seront ensuite animés dans la vidéo. Les dessinateurs vont donc créer les personnages et les décors dans le style visuel qui aura été choisi. 

L’animation 

 

Avant de pouvoir s’attaquer à cette partie, il est très important que les étapes précédentes aient été validées au préalable par le client ainsi que par l’équipe de création. En effet, l’animation peut prendre un certain temps, et il n’est pas toujours facile de pouvoir revenir en arrière lorsque cette étape a été mise en route. Tous les éléments graphiques qui ont été créés lors du maquettage vont être mis en mouvement, suivant le modèle qui a été défini dans le storyboard. 

L’ajout sonore 

 

Une fois que la vidéo aura été entièrement animée, cette étape va permettre d’ajouter du son tel que des musiques, voix-off et effets sonores afin d’obtenir un aspect plus dynamique. 

L’ajout de sous-titres 

 

Souvent négligée, cette étape est pourtant plus importante qu’il n’y paraît. En effet, les sous-titres permettent de rendre la vidéo plus accessible et facilement compréhensible, surtout si cette dernière est destinée à être publiée sur les réseaux sociaux. Beaucoup de vidéos sont visionnées sans le son. Les sous-titres sont donc indispensables afin que les messages transmis soient bien compris. 

La compilation des fichiers 

 

Dernière étape, la compilation de fichiers consiste à mettre la vidéo sous plusieurs formats, (.MP4,.MOV, .AVI) afin que le client ait la possibilité de partager la vidéo ou il le souhaite. 

L’animation de personnages est l’un des types de vidéos les plus populaires et il est particulièrement apprécié des consommateurs. Son format est agréable à regarder et facile à mémoriser, faisant de lui un outil idéal pour la communication. 

Voir nos autres articles