L’importance des sous-titres dans la vidéo 

 

Les réseaux sociaux foisonnent de nombreuses vidéos défilant les unes à la suite des autres. Si certaines d’entre elles parviennent à rencontrer le succès espéré, d’autres en revanche, passent totalement inaperçues. Dans ce cas là, les sous-titres représentent un moyen simple et efficace d’améliorer sa visibilité et de transmettre un message beaucoup plus facilement. 

Pourquoi faut-il ajouter des sous-titres dans les vidéos ? 

 

Instagram, Facebook, Twitter… Des milliers de vidéos sont postées chaque jour sur les réseaux sociaux. Pourtant, elles ne sont pas toujours regardées de la même manière et certaines d’entre elles sont même totalement ignorées. Les internautes souhaitent de plus en plus avoir accès au contenu vidéo facilement, et ce, où qu’ils se trouvent. Selon une étude faite par Facebook d’après le rapport du site Digiday (2016), 85% des vidéos sont visionnées sans le son. En effet, la plupart des personnes consultent les réseaux sociaux plusieurs fois par jour, et ce, dans toutes sortes d’environnements. Que ce soit dans les transports en commun, dans la rue ou encore au travail, il n’est pas toujours possible d’écouter une vidéo avec le son, et donc de la comprendre en cas d’absence de sous-titres. Ces derniers représentent donc un moyen incontournable de transmettre un message quelles que soient les circonstances. 

 

Pourquoi faut-il ajouter des sous-titres dans les vidéos ? 

 

Instagram, Facebook, Twitter… Des milliers de vidéos sont postées chaque jour sur les réseaux sociaux. Pourtant, elles ne sont pas toujours regardées de la même manière et certaines d’entre elles sont même totalement ignorées. Les internautes souhaitent de plus en plus avoir accès au contenu vidéo facilement, et ce, où qu’ils se trouvent. Selon une étude faite par Facebook d’après le rapport du site Digiday (2016), 85% des vidéos sont visionnées sans le son. En effet, la plupart des personnes consultent les réseaux sociaux plusieurs fois par jour, et ce, dans toutes sortes d’environnements. Que ce soit dans les transports en commun, dans la rue ou encore au travail, il n’est pas toujours possible d’écouter une vidéo avec le son, et donc de la comprendre en cas d’absence de sous-titres. Ces derniers représentent donc un moyen incontournable de transmettre un message quelles que soient les circonstances.  

Améliorer son référencement 

 

Comme c’est le cas pour un texte ou une image, les vidéos sont elles aussi soumises aux règles du référencement. Grâce à la présence d’un fichier de sous-titres lié à la vidéo, son référencement pourra être grandement amélioré sur les moteurs de recherche. Le texte inscrit dans le fichier SRT permettra en effet à l’algorithme de classifier la vidéo beaucoup plus facilement. 

Etre accessible a tous 

Sans compter l’image plus professionnelle que renvoient la présence de sous-titres dans une vidéo, ces derniers permettent également d’inclure les personnes malentendantes. Selon une étude de la DRESS en 2008, la France compte entre 5 et 7 millions de sourds et de malentendants. Cette partie de la population n’est pas à négliger et il est important de prendre cela en compte lorsque l’on souhaite transmettre un message efficacement.  

Pouvoir exporter la vidéo à l’international 

Lorsqu’une vidéo possède un fichier de sous-titres,  il est possible de le décliner en plusieurs langues afin de pouvoir l’exporter à l’international. Ainsi, il devient très facile de rendre une vidéo compréhensible pour les collaborateurs d’une entreprise situés dans un pays étranger, ou encore pour tenter de faire passer un message dans d’autres pays.

Comment ajouter des sous-titres aux vidéos ? 

 

Il existe deux façons d’ajouter des sous-titres à une vidéo. Soit en les ajoutant directement en dur dans le fichier source de la vidéo, soit en créant un fichier à part appelé “fichier SRT”. La première option est nettement moins intéressante pour le référencement car les sous-titres seront incrustés directement sur la vidéo, les rendant impossibles à désactiver et illisibles pour les algorithmes. La deuxième option permet d’améliorer le référencement de la vidéo, puisque le fichier de sous-titre pourra être lu et classifié par les moteurs de recherche. A noter que si Facebook ou YouTube permettent d’ajouter un fichier de sous-titres dans leurs options, ce n’est pas le cas de tous les réseaux sociaux. Le format le plus courant pour les fichiers de sous-titres est le SRT. Vous pourrez ainsi ajouter plusieurs fichiers de languages. 

Évidemment, un bon sous-titre se doit d’être bien écrit, sans faute d’orthographe, mais il doit aussi être lisible. Souvent, on recommande des sous-titres écrits en blanc avec un léger contour noir. 

 

Voir nos autres articles